Premièrement, votre rôle sera de représenter votre client devant les organes de justice. Vous devrez parler au nom de votre client devant les tribunaux d’Instance, grande Instance, etc. Trouver des arguments en sa faveur sera votre pain quotidien et le Droit votre première source d’arguments.

Vous devrez constituer des dossiers, en rédiger les pièces, accompagner vos clients dans leurs démarches avec le juge, intervenir en leur faveur et plaider leur cause. Vous soutiendrez ceux qui vous honorent dans leur prise de décision et leurs négociations avec les autres parties adverses.
Les qualités qu’il vous faudra acquérir

En tant que futur avocat, il faudra que vous preniez sur vous dans de nombreuses situations. La patience est primordiale ; qu’elle soit vis-à-vis de votre client ou des instances qui mettent longtemps à délibérer. Vous devrez également faire preuve d’auto-discipline et de beaucoup de rigueur pour gérer une quantité d’informations qui viendront à vous en même temps.

Le désir de faire respecter la loi doit vous animer au quotidien. Vous devrez aussi vous efforcer d’ être juste, et de ne pas vous laisser influencer par vos propres idées ou jugements. En ce sens, vous devez être irréprochable et avoir un casier judiciaire totalement vierge. Enfin, le sens de la répartie et les qualités oratoires sont une nécessité pour être en mesure de convaincre votre auditoire. Vous devrez faire preuve d’une logique implacable et d’un argumentaire à toute épreuve.
Votre évolution professionnelle

En tant qu’avocat débutant, vous toucherez environ 2300 € brut par mois. Il vous faudra un peu de patience pour passer du statut de collaborateur de cabinet à celui d’avocat libéral. Ce n’est qu’après avoir acquis une grande expérience et un portefeuille clients suffisant que cela sera envisageable. Aujourd’hui, de plus en plus d’avocats sont demandés pour faire face à une législation complexe et détaillée.

La multiplication des lois, notamment dans le domaine économique (mondialisation, externalisation des tâches, licenciements économiques…) nécessite de nombreuses compétences juridictionnelles. Vous pouvez ainsi vous spécialiser dans le droit des Affaires (vos clients seront des entrepreneurs) ; le droit Pénal (vos clients auront commis des crimes ou des délits) ou le droit Civil (vos missions seront de gérer les divorces, les successions, etc.).